Que doit-on faire de nos murs ?

Les murs de la ville servent aujourd’hui essentiellement à offrir de la visibilité à des sociétés commerciales. C’est le cas aujourd’hui. Mais, sachez que ce n’est pas une fatalité. Il n’y a aucune raison de penser qu’il faille qu’il en soit ainsi. Savez-vous par exemple que, de 2010 à 2012, Foto Kanal affichait des portraits d’habitants dans les rues de Molenbeek ? Puis, que l’année suivante, InsideOut XL lançait un projet similaire dans les rues d’Ixelles ?

fotokanaal_2_0 fotokanaal_1

Le résultat est sympa je trouve : nous ne sommes pas habitués à voir les murs de nos quartiers ne servir à aucune autre fin que le bien-être et la convivialité de ces mêmes quartiers. Si bien que lorsqu’on voit le portrait d’un bruxellois ordinaire occuper la place qui revient habituellement aux produits cosmétiques et aux voitures de luxe, on en est… surpris. Qu’est-ce que ça vient faire là? Quelle drôle d’idée que de donner de la visibilité à des gens qui n’ont visiblement rien pour eux, rien pour vendre, rien à vendre.

Je me souviens être passé plusieurs fois devant ces photos molenbeekoises et à ixelloises avant de m’y arrêter et d’y prêter attention. Et, c’est précisément ça que j’aime dans ces portraits : ils ne cherchent pas à vous influencer ou à vous convaincre d’autre chose que de ce qui se présente sous nos yeux. Ils sont là pour suggérer aux habitants que le quartier est à eux (et qu’il n’appartient qu’à eux de le rendre meilleur). Du coup, j’ai fait un peu de repérage dans les rues qui donnent sur la place Meiser et je m’aperçois qu’il y a matière à faire quelque chose…

Si ça vous tente, je peux me renseigner auprès de la commune de Schaerbeek pour savoir quel genre de financement il serait possible d’obtenir pour la réalisation d’un projet similaire … Là-dessus, je vous laisse méditer profondément ce magnifique proverbe algérien en compagnie de la regrettée Lhasa.

« C’est la vue du mur qui donne envie au bouc de se gratter » (Proverbe algérien)

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=TQQtoqggvOY]

Comments

  1. Anne

    C’est un projet qui me botte ! Et je suis sûre que ça pourrait donner lieu à de belles rencontres… Il y a eu plusieurs initiatives dans ce sens dans les Marolles, lancées par Vincen Beeckman via le Recyclart je crois… cf. la station de métro Annessens où apparaissent des photos des habitants du quartier.
    Et ça aussi, ça inspire… : http://www.youtube.com/watch?v=0PAy1zBtTbw

    Bref, je serais motivée à m’investir là-dedans si quelque chose est possible, je peux offrir mes compétences photographiques 🙂

  2. Il faut voir les magnifiques fresques murales ornant les faces « aveugles » de building dans le 13e à Paris (Inti, Jana & JS, Shepard Fairey, … ), ou le mur d’Oberkampf à Paris aussi renouvelé tous les 15 jours, ou plus près d’ici ce mur au coin de la rue des Chandeliers et de la rue Haute … De la couleur, de la vie, dans la grisaille de la ville rien à voir avec les pubs omniprésentes, agressives et abêtissantes …

Leave a Reply