Les statues de Josaphat (IV) : Oswald Poreau

Savez-vous que Maurice Joseph Micklewhite – alias Michael Caine (oui, l’acteur) – est le parfait sosie d’un peintre belge, né à Schaerbeek en 1877, et connu sous le nom d’Oswald Poreau ? Vous vous en foutez complètement me direz-vous. Je vous comprends. Mais, Michael – lui qui a tourné à Molenbeek il y a à peine quelque mois –  aurait peut-être été vachement content de croiser, au détour d’un chemin du parc Josaphat, le visage d’Oswald son parfait sosie et de savoir un peu ce qu’a été sa vie.

Image

… parc josaphat

Image

Bon, si ça n’intéresse pas Michael, ça intéressera au moins ma grand-mère, qui, à 94 ans, m’a avoué être une fervente lectrice du blog. Eh bien, chère Bonne-maman, dear Michael, Oswald Poreau était un dessinateur et peintre impressionniste, de tendance luministe (1877-1955). D’origine française, il est né et a grandi à Bruxelles. Après ses études secondaires, il prépare son entrée à l’école militaire, entame des études d’architecture à l’Académie de Bruxelles, et suit parallèlement des cours de dessin et de peinture. Elève brillant, « [i]l peint des paysages, des sites industriels et portuaires, des fleurs et des portraits. Il plantera souvent son chevalet sur les rives de l’ Escaut et sur les berges de la Meuse. Mais il ne se bornera pas à rendre exclusivement les aspects et les types de notre petit pays belge, il voyagera, il visitera l’ Angleterre, la Bretagne et l’ Allemagne » (cf. Gal. du pistolet d’or).

ImageImage

Comments

Pingbacks

  1. Les statues de Josaphat (VII) : Verhaeren | I love Meiser

Leave a Reply