Robert à Schaerbeek

Nous sommes le 7 juillet 1984. Robert est un artiste « has been« . Les critiques l’ont lynché à la sortie de chacun de ses deux derniers albums. Bob Christgau (Rolling Stone) le décrit comme un camé haineux (hateful crackpot) ; Graham Lock (New Musical Express) le représente comme un homme arrivé au bout de son inspiration artistique et « une personne confuse tentant vainement de ranimer les flammes de son passé ». Greil Marcus qualifie enfin son album de 1983 de mauvais, insensé, incohérent et inutile.

« a bad [album] that made no sense, didn’t hang together, had no point, and did not need to exist. »

Et, Robert le reconnaît lui-même : il a perdu ce qui faisait autrefois son génie. Il a le visage bouffi, le teint blême, l’air déprimé. Il donne des interviews glauques, un peu par obligation et se produit de temps en temps dans des stades de seconde zone. C’est ainsi qu’il sombre, un beau soir de juillet 1984, chez nous, au Stade Crossing Stadion de Schaerbeek, en compagnie d’un guitariste anglais en mal de reconnaissance (Mick) et d’un jeune musicien, formé à l’art de la guitare par un groupe de mariachis (Carlos).

Schaarbeek 3

Crédit photo : W.B. Tukker

Nous sommes le jeudi 7 juillet 1984. Il est 8 heures. Avant de monter sur scène, le musicien déchu enfile un foulard rouge local, en mode Pogge de Boer, sans doute afin de mieux amadouer la foule de Schaerbeekenaars qui s’est pressée autour de la scène. Le stade est plein à craquer. Et, le concert est – semble-t-il – excellent, puisque l’enregistrement sortira quelques mois plus tard sous la forme d’un bootleg intitulé « Standing on The Waters ».

Tracklist : 1. Highway 61 Revisited 2. Jokerman 3. All Along The Watchtower 4. Just Like A Woman 5. Maggie’s Farm 6. I And I 7. License To Kill 8. Mr. Tambourine Man 9. It Ain’t Me, Babe 10. It’s Alright, Ma (I’m Only Bleeding) 11. It’s All Over Now, Baby Blue 12. Masters Of War 13. Ballad Of A Thin Man 14. Simple Twist Of Fate 15. Every Grain Of Sand 16. Like A Rolling Stone — 17. Tangled Up In Blue 18. Girl From The North Country 19. Love Minus Zero/No Limit 20. Tombstone Blues 21. Why Do I Have To Choose? (source).

They sat together in the park / As the evening sky grew dark / She looked at him and he felt a spark tingle to his bones / It was then he felt alone and wished that he’d gone straight / And watched out for a simple twist of fate …

 

Pingbacks

  1. Robert à Schaerbeek | I love Meiser

Leave a Reply